Chaos à la caserne

3 août 1914 Par Albert Vigon 0
Mots-clés

Le chaos continue à la caserne, à peine inscrits on ne s’occupe plus de nous, aussi on recommence à se balader en ville, sans pouvoir nous intéresser à quoi que ce soit, car on commence à être sérieusement occupé par la marche des négociations. On dit que la déclaration de guerre n’est pas loin.

Cependant c’est toujours la même animation insouciante dans les rues soit paris les mobilisés soit parmi la population.

Chaos à la caserne d'Aurelle (Marseille)

Ce deuxième jour de mobilisation est plus calme que ce que je pensais.

Rien à faire et dès que nous avons été inscrits nous nous baladons en ville sans pouvoir nous occuper à quelque chose.

On commence à recevoir quelques mauvaises nouvelles qui indiquent que la déclaration de guerre n’est pas loin. Malgré cela, même insouciance chez tous les mobilisés et parmi les marseillais. On se croirait en journée de fête.

Deuxième jour de mobilisation

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire