Avants-postes

28 août 1914 Par Albert Vigon 0

Couchons à Deuxnouds-aux-Bois et passons une journée de repos. Écrit carte à Adèle et à papa. Rien reçu depuis Châlons.

Alerte à 8 h du soir. Nous nous mettons en route précipitamment avec Heudicourt comme but (20 km).

Passons par Hattonchâtel et Vigneulles, très joli village ou plutôt petite ville que j’aurais bien visité de jour.

Arrivés à Heudicourt nous sommes désignés pour aller un peu plus loin aux avants-postes à Buxières. Nous arrivons à 1 h 1/2 du matin, un peu éreintés et plaçons plusieurs petits postes et sentinelles au-delà de la voie de chemin de fer.

Je commence à être gêné par d’assez fortes douleurs à la jambe gauche, mais je n’ai guère le temps de m’en occuper.

19140828-001 Buxières-sous-les-Côtes

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire