Grand chambardement

10 septembre 1914 Par Albert Vigon 0

Même début de matinée, cependant on observe que l’ennemi a travaillé pendant la nuit et s’est fortifié. De temps à autre quelques soldats isolés se montrent en rampant.

Journée sans incident mais vers 5 h 1/2 du soir, grand chambardement. Fusillade et canonnade intense. Ma tranchée est décapitée, heureusement vers la fin du combat, car un quart d’heure de plus et nous nous serions trouvé sans abri au milieu des obus. Notre aile gauche ayant faibli, les Allemands réussissent à passer et à nous fusiller par la gauche.

La nuit s’achève sans autre incident sauf une pluie diluvienne qui nous trempe jusqu’aux os et cela dure toute la nuit. Mes douleurs commencent à me faire horriblement souffrir. Le canon est plus calme. Notre artillerie bombarde les positions allemandes.

Au lever du jour le combat reprend mais surtout sur notre gauche.

19140910-001 Dans la tranchée à Souilly

19140910-002 Dans la tranchée à Souilly

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire