Grands préparatifs des deux côtés

3 octobre 1914 Par Albert Vigon 0

Temps froid toujours brumeux. Encore à la même place. L’ennemi a reculé à notre droite de 3 km en général. Bonnes nouvelles de tout le front.

Reçu carte François. Écrit François.

On va enfin nous distribuer des maillots et des chaussettes chauds, car il commence à faire froid surtout la nuit où il est impossible de dormir.

Journée assez tranquille sauf la canonnade habituelle des 2 côtés. Je crois que la guerre se continuera de façon plus tranquille que ces deux derniers mois, nous ferons sûrement moins de marches, mais aussi je crois que nous coucherons continuellement dehors. Car on a l’air de faire de grands préparatifs des deux côtés pour livrer de grandes batailles.

Toute l’après-midi les aéros boches se baladent sur notre tête à la recherche de l’artillerie.

Quelques aéros français passent également.

Ce soir, canon sans grande perte : 1 caporal et 2 hommes tués. À 10 heures au soir retournons dans les tranchées pour relever la 10e compagnie qui nous remplaçait.

19141003-001 Grands préparatifs des deux côtés

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire