Impossible de se diriger dans la nuit

15 janvier 1915 Par Albert Vigon 0

Toujours la pluie. Impossible de sortir de ma case, où en faisant des gouttières avec les toiles de tente, je recueille des seaux d’eau.

Le soir, va-et-vient du capitaine au téléphone pour communiquer avec la tranchée d’avant-ligne. Impossible de se diriger dans la nuit de plus en plus noire.

Écrit Adèle.

Impossible de se diriger dans la nuit

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire