Les Boches semblent avoir reculé leur artillerie

6 novembre 1914 Par Albert Vigon 0

Toujours très gros brouillard. La bataille semble se calmer sur la droite.

Calme ici.

Lettre Charles du 28, Adèle 29.

Les Boches semblent avoir reculé leur artillerie du côté de la Meuse car l’on n’entend plus leurs grosses marmites. D’un autre côté notre artillerie donne beaucoup plus que d’habitude. Nous avons la satisfaction d’apprendre que nos canons ont descendu un aéro du côté de Rupt.

Écrit Adèle ; François, Abeille, [Monnies?], [Maga…?], Blanchi, Adrien

19141106-001 Les Boches semblent avoir reculé leur artillerie

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire