Marchons vers Monastir

10 février 1917 Par Albert Vigon 0

28 janvier
Repos à Saint Petka. Nous assistons à un enterrement et à 2 mariages. Scènes excessivement curieuses et qui démontrent les mœurs primitives des gens de ces pays.
Nous devons aller en ligne le 1er février. Les chefs de section vont reconnaître le secteur cette nuit.
Commande 9.

29 janvier
Repos à Saint Petka.

30 janvier
Quittons Saint Petka pour aller camper dans les environs de Zabjani. Pluie tout le jour. Arrivons de nuit.

31 janvier
Campement sous la tente à Zabjani. Pluie et neige. Le soir la compagnie va en ligne devant Monastir.

1er février
Suis à Monastir avec les cuisines. Suis très bien, petite chambre, joli bureau. Une nuée de gosses pour me servir d’ordonnances

2 février
Monastir. Temps couvert, pluie le soir ; je monte en première ligne. Chemin muletier à travers les montagnes
N° 10, 15/2

3 février
Monastir. Pluie. Journée calme ; quelques rares coups de canon. Bon secteur !

Marchons vers Monastir

Dimanche 4 février 1917
Monastir. Bombardement. Un 210 à 20 mètres alors que je rentrais de Zabjani. Ni la voiture ni les conducteurs n’ont rien. Mais nous sommes obligés de rester à l’abri pendant 1 heure.

5 février
Monastir. Bombardement. Beau temps. Aéros.

6 février
Monastir. Calme. Temps couvert.

7 février
Monastir. Calme. À 8 h du soir 4 marmites sur le ravitaillement et les cuisines. 2 morts et 4 blessés.

8 février
Monastir. Neige.

9 février
Monastir. Neige. Reçu première lettre du 20 m’avisant que ma lettre de Salonique est arrivée.

10 février
Monastir. Neige.
Aéro boche ! Attention aux marmites ce soir. Je [?] pour être plus tranquille. Nuit calme.

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire