Même canonnade que d’habitude

20 octobre 1914 Par Albert Vigon 0

Temps couvert, fort brouillard, pas très froid.

Matinée calme. Le sergent Leroy part avec Rouby et 2 hommes et ramène en plus d’une quantité de choux et de pommes, des fusils et 2 chevaux qu’il trouve abandonnés pas loin des Allemands.

Même canonnade que d’habitude l’après-midi et le soir.

Écrit Adèle, papa.

19141020-001 Même canonnade que d’habitude

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire