Nous restons sur le qui-vive

29 août 1914 Par Albert Vigon 0

J’ai le loisir de visiter Buxières, riche petit village, habitants affables. Je vois des vignobles pour la première fois. Il paraît que le pays est renommé pour son vin et ses mirabelles.

Quittons Buxières à midi pour Heudicourt. Y passons la journée assez tranquille bien que nous nous attendions à une alerte à chaque instant.
Vie fatiguante à cause que nous restons sur le qui-vive, dormons toujours tout équipés et prêts à partir.

Heudicourt, joli village, riche, beaucoup de vignes et surtout quantité de mirabelles.

19140829-001 Buxières-sous-les-Côtes

19140829-002 Heudicourt-sous-les-Côtes

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire