Pluie diluvienne. Quelques petits obus.

16 janvier 1915 Par Albert Vigon 0

Ce matin à 4 heures : pendant l’ordinaire, pluie diluvienne, comme jamais je n’en ai vu. Sommes littéralement trempés malgré les imperméables.

Reçu lettre Adèle 7.

Les Boches semblent se réveiller car ils envoient quelques petits obus à la corne du bois.

Écrit Adèle et Jules.

Pluie diluvienne. Quelques petits obus.

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire