Regardons passer les aéros

16 septembre 1914 Par Albert Vigon 0

Dépôt Miribel. Au repos. Le major me donne des cachets d’aspirine pour mes douleurs, sans résultat. Regardons passer les aéros et suivons le bruit du canon pour nous occuper.

On supprime la couverture et la paillasse pour les donner aux blessés et l’on couche sur la paille.

19140916-001 Regardons passer les aéros au dépôt d'éclopés de Miribel

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire