Sommes en première ligne

22 mars 1915 Par Albert Vigon 0

Nous nous préparons à retourner à Vauquois.

Nous nous préparons à retourner à Vauquois
Sommes en première ligne face au bois de Chappy.
Nous ne serions pas trop mal, mais les tranchées sont par petites fractions isolées sans aucun boyau y conduisant.
Absolument impossible de sortir sans être bombardé. Aussi nous allons passer 5 jours à manger froid et à ne sortir que la nuit.

À minuit, attaque boche à notre gauche vers Vauquois. Le 89 reçoit du liquide inflammé qui l’oblige à reculer ; mais dans sa rage il demande à attaquer et réussit non seulement à regagner sa tranchée, mais encore à chiper une tranchée aux Boches.

Sommes en première ligne

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire