Départ pour Le Pontet

18 août 1914 Par Albert Vigon 0

Enfin nous pouvons nous mettre en route, nous sommes complètement équipés ; à une musette près il est vrai ; mais le troupier n’est pas embarrassé pour si peu, car l’un a un filet à provisions bourré de victuailles en bandoulière, l’autre a confectionné une musette dans un horrible jupon décoloré, quelques-uns plus modestes ont adopté le pauvre sac du trimardeur. Mais l’on chante sur la route et l’on quitte Morières au milieu des acclamations, pour faire les 7 kilomètres qui nous séparent du Pontet où nous devons nous embarquer pour une destination inconnue.

Le régiment s’est complété en route du 1er Bataillon qui était resté à Marseille pour finir de s’équiper.

Il comprend donc à présent 2 Bataillons soit 2500 hommes environ.

Nous cantonnons au Pontet en attendant de nouveaux ordres pour le départ.

Nous sommes excessivement mal cantonnés, mal couchés dans un hangar presque sans paille. Nous sommes également très mal nourris et l’on ne trouve absolument rien à acheter.

Le paysage est très pittoresque, car nous sommes au bord du Rhône qui en ce moment est très rapide. Je profite de l’occasion pour y prendre un bon bain.

19140818-000 Départ pour Le Pontet

19140818-001 Départ pour Le Pontet

Mauvaise journée en général. Mistral épouvantable.

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire