Pluie d’obus

15 décembre 1914 Par Albert Vigon 0

Lettre Adèle 7, 8. Charles 7. Papa 8. Carte Maurice 5. Carte Abeille 1er.

Départ pour Pierrefitte.
En revenant des vivres, suis arrêté par une pluie d’obus. Je m’en tire sain et sauf grâce à Roche qui m’appelle et me retient à causer dans une case de la 17e. Sans cela j’aurais été démoli par un obus qui éclate à 8 mètres de la case quelques secondes après que j’y suis rentré.

Pluie d’obus

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire