L’ennemi tente de se forcer un passage

5 novembre 1914 Par Albert Vigon 0

Toujours le même temps humide. Brouillard.

Calme dans notre bois. On entend cependant depuis hier une canonnade et fusillade très nourries. C’est l’ennemi qui tente de se forcer un passage à travers le 8e corps mais sans résultat.

19141105-001 L’ennemi tente de se forcer un passage

Suite

Commentaires

Laisser un commentaire

Poster le commentaire